Projet

Lu dans la presse : Auzouer en Touraine décrypté dans la Nouvelle République

Le 14 avril 2021

Depuis 2019, GLHD s’associe au collectif d’agriculteurs et d’éleveurs à Auzouer en Touraine pour mettre à l’étude un projet agrivoltaïque. Le principe ? L’installation de panneaux photovoltaïques surélevés permettant l’activité d’élevage.

 

Respecter le territoire et ses ressources naturelles

La transition vers un élevage ovin est une opportunité pour la préservation des ressources naturelles : les parcelles sont végétalisées, l’eau ne sert plus à irriguer les champs, la biodiversité peut réinvestir les lieux.

Retrouvez l’article complet sur le site de la Nouvelle République

 

Diversifier l’agriculture à Auzouer en Touraine

Les agriculteurs et éleveurs cherchent également à diversifier leurs activités et leurs sources de revenus, trouver des alternatives à la culture intensive et soutenir l’installation d’un jeune éleveur ovin sur le territoire. Dix d’entre eux forment alors le collectif La Bergerie Ensoleillée pour mener à bien le projet agrivoltaïque et trouver une alternative à la culture céréalière.

Découvrez le portrait de Mathieu Binctin, jeune éleveur ovin sur le site de la Nouvelle République

Des phases de concertation avec les parties prenantes du projet

Auzouer-en-Touraine est aussi l’affaire du grand public, des élus et des riverains. Depuis 2020, des phases de concertation sont en cours. Une permanence a permis les échanges avec les riverains et des lettres d’information circule régulièrement selon l’avancée du projet.

Découvrez-en plus sur le projet grâce au site de la Bergerie Ensoleillée

Aller au contenu principal